Vous devez être connecté(e) pour répondre aux questions et participer aux débats.

Cette option est réservée aux membres de la Coalition Avenir Québec.

 

Cliquez ici pour devenir membre de la CAQ.

 

Vous êtes déjà membre de la CAQ?
Faites-nous parvenir votre numéro de membre et il nous fera plaisir de mettre à jour votre profil :

 

Votre numéro de membre CAQ :  

11 commentaires
  1. Oui, mais… avec un GROS mais… il y a des pièges que si on ne les évite pas, il peut y avoir des séquelles pour le marché des taxis et créer un précédent néfaste pour d’autres marchés qui pourraient se développer (l’hôtellerie, par exemple).

        il y a 1 année
  2. Donnez plus de détails, je ne sais pas sur quoi porte le PL 100.

        il y a 1 année
  3. je ne sais pas, mais il faut de la concurrence dans cette industrie… ça c’est sûr

        il y a 1 année
    • En fait, initialement, c’est le trop de concurrence qu’il y avait jadis qui a mené à la présente réglementation (avant Uber). Avant, les taxis sollicitaient la clientèle sur la rue, deux chauffeurs qui se battent entre eux, devant le client, chacun disant qu’il l’a vu en premier, des clients qui se faisaient refuser une course car pas assez payante, tous les taxis étaient au centre-ville et il n’y avait plus de service dans les extrémités… Un moment donné ce fut assez intenable pour que l’industrie s’assoit avec le gouvernement pour en venir à la réglementation que l’on connait. Ce que Uber vient faire, c’est jouer dans cet équilibre d’offre/demande qui gardait l’industrie rentable sans les problèmes que pouvaient vivre la clientèle.

          il y a 1 année
  4. Uber apporte la situation de la déclaration des revenus des « transporteurs » comme tout autre travailleur ou entrepreneur. Quand à Uber , l’entreprise, cela nous amène aussi à la déclaration des revenus et paiement des impôts….et donc de l’évasion fiscale par les entreprises. (À ce sujet les libéraux et conservateurs FÉDÉRAUX viennent de voter pour la continuité de l’évasion fiscale vers la Barbade)

        il y a 1 année
  5. A la seule condition qu`il paye leur permis au même coup du marché

        il y a 1 année
  6. Je suis extrêmement contre pour des raisons très simple je considère Uber Équivalent à des briseurs de grève qu’on a su régler il y a des années pourquoi nos chauffeurs de taxi payent des licences et non Uber pourquoi Uber a-t-il été si longtemps sans payer de taxe imaginer si vous vous ne payez pas beau taxes ça ne prendra pas beaucoup de temps avant que vous soyez en amende $$$$$

        il y a 1 année
    • M. Morand, Peut-être serez vous contant de savoir qu’Uber a un permis d’exploitation comme intermédiaire et que tous les chauffeurs doivent maintenant avoir non seulement un permis de conduire 4C mais aussi l’obligation d’avoir un permis de chauffeur de taxi avec les même prérequis que pour tout autre chauffeur.

          il y a 1 année
  7. Il faut réglementer les nouvelles réalités, mais d’expérience personnelle, l’industrie du Taxi s’est elle-même peinturée dans le coin en négligeant d’améliorer ses processus et la qualité de ses services. Ce qui n’évolue pas est généralement destiné à disparaître.

        il y a 1 année

Laisser un commentaire