Vous devez être connecté(e) pour répondre aux questions et participer aux débats.

Cette option est réservée aux membres de la Coalition Avenir Québec.

 

Cliquez ici pour devenir membre de la CAQ.

 

Vous êtes déjà membre de la CAQ?
Faites-nous parvenir votre numéro de membre et il nous fera plaisir de mettre à jour votre profil :

 

Votre numéro de membre CAQ :  

11 commentaires
  1. Nous payons le vin beaucoup trop cher!

        il y a 1 année
  2. Il est plus que temps!

        il y a 1 année
  3. De la compétition amènera des plus légers ,et nous savons que la SAQ a perdu quelques reprises certains montant d argent !

        il y a 1 année
  4. Pour être remplacé par quoi ? Il y a une excellente sélection de produits à la SAQ. Si les prix sont trop chers, ça dépend de leur structure administrative et fonctionnelle.

        il y a 1 année
  5. Je crois aussi comme M.Ménard que si on cessait de gérer la SAQ comme une entreprise et qu’on l’administrait comme sa mission l’exige, la SAQ servirait la société québécoise, citoyens et gouvernement ensemble, plutôt que de servir le coffre-fort du budget.

        il y a 1 année
  6. Nous payons trop cher les produits de le saq

        il y a 1 année
  7. Oui car tout monopole n’est pas bon pour le marché et nous payons les produits beaucoup beaucoup trop cher avec de la concurrence les prix serait à la baisse comme dans d’autres domaines

        il y a 1 année
  8. Grand temps!!! Le privé permettrait une plus grande compétitivité, une guerre de prix, moins de pouvoir syndical, et le gouvernement aurait toujours le privilège de fixer les taxes. Le grand gagnant serait le consommateur.

        il y a 1 année
  9. Oui, car ça forcerait la SAQ à diminuer ses prix et à augmenter son efficacité!

        il y a 1 année
  10. J’ai discuté la situation avec un producteur de vin locale – il existe bien trop de bureaucratie juste pour mettre son produit au marché. Le SAQ est trop grand et inefficace pour chercher les produits moins cher des petits producteurs soit locales ou de l’exterieur.
    Le SAQ a cessé son projet de fournir le vin en vrac pour les gens qui veulent remplir leurs bouteilles parce que ça coupe leurs profits – situation monopole!

        il y a 1 année
  11. Nous devons exiger d’avantages des sociétés d’Etat. En situation de monopole la rentabilité n’est pas un critère d’évaluation valable. Par ailleurs, je me questionne sur la place de l’Etat dans le commerce de détail.

        il y a 1 année

Laisser un commentaire