Vous devez être connecté(e) pour répondre aux questions et participer aux débats.

Cette option est réservée aux membres de la Coalition Avenir Québec.

 

Cliquez ici pour devenir membre de la CAQ.

 

Vous êtes déjà membre de la CAQ?
Faites-nous parvenir votre numéro de membre et il nous fera plaisir de mettre à jour votre profil :

 

Votre numéro de membre CAQ :  

9 commentaires
  1. Non mais là on pousse fort. Après on dira que ce sont les Québécois de souche qui ne sont pas inclusifs, Ouff.

        il y a 1 année
  2. Depuis quand au Québec peut-on imaginer qu’il faudrait justifier une certaine pratique religieuse pour pouvoir habiter un quartier ou un secteur dans une municipalité ?

        il y a 1 année
  3. Je suis contre, mais puisque des précédents existent déjà – ghettos juifs, italiens et chinois, et Bérets Blancs à Val-Racine, comment, DANS LA RÉALITÉ, pourra-t-on justifier ce refus? Ce sera difficile, juridiquement parlant. Mais il faudra quand même se battre pour empêcher ce projet de regroupement basé SUR LA RELIGION.

        il y a 1 année
  4. Pas de quartier pour aucune religion

        il y a 1 année
  5. Les ghettos amènent rarement des retombées positives sur le reste de la société. L’Europe en est le bel exemple!

        il y a 1 année
  6. Non, mais pour éviter de tels projets, il faudrait mieux intégrer les immigrants, et pourquoi pas partager nos lieux de culte, avec les musulmans.
    On ne sait pas quoi faire de nos églises, et eux se cherchent des lieux de culte
    pourquoi pas des projets interconfessionnels!… quoi de mieux pour mieux se connaître, et mieux se respecter.

        il y a 1 année
  7. Impensable. On crée des ghettos et on ratera l’intégration. Des exemples frappants de ce phénomène existent en France et en Belgique. À éviter absolument.

        il y a 1 année
  8. Ce n’est certainement pas en favorisant l’isolement et le repli que nous réussirons l’intégration et le défi du vivre ensemble.

        il y a 12 mois
  9. À quand la laïcité? On pourrait dire que la CAQ n’est pas un parti très sérieux s’il encourageait un tel projet. Ce n’est pas un petit accommodement raisonnable. C’est même un très gros. Par contre, ce que je ferais pour tout nouvel immigrant, serait de les obliger à faire un stage de quelques années dans une région quelconque du Québec: Gaspésie, Abitibi, Lac St-Jean… en évitant de les regrouper au même endroit. Ça ferait une bonne insertion.

        il y a 4 mois

Laisser un commentaire