Vous devez être connecté(e) pour répondre aux questions et participer aux débats.

Cette option est réservée aux membres de la Coalition Avenir Québec.

 

Cliquez ici pour devenir membre de la CAQ.

 

Vous êtes déjà membre de la CAQ?
Faites-nous parvenir votre numéro de membre et il nous fera plaisir de mettre à jour votre profil :

 

Votre numéro de membre CAQ :  

7 commentaires
  1. Il n’y a pas un ministère pour ça?

        il y a 1 année
  2. Justement, l’idée serait de promouvoir la culture au-delà des choix politiques pour qu’elle en soit à l’abris. C’est un modèle qui fonctionne bien au Québec, comme par exemple le CALQ qui accorde les subventions à la création culturelle (non le ministère de la culture directement). Ce serait peut-être pertinent de l’ouvrir à l’étranger, cette-fois ci pour la diffusion.

        il y a 1 année
  3. Il y a déjà trop d’organismes publics au Québec. On n’en a pas besoin davantage. La bureaucratisation à outrance crée plus de problèmes qu’elle ne peut en résoudre. Plusieurs initiatives d’intégration culturelle existent déjà

        il y a 1 année
    • bonne réponse!

          il y a 1 année
  4. Le Quebec et le Canada font déjà un excellent travail de promotion. Une couche de plus ne donnera pas de meilleurs résultats à moins de réinvestir massivement dans cette industrie…choix de société.

        il y a 1 année
    • Vous trouvez que le Canada fait bien son travail ? Alors, vous ignorez sans doute que dans la compilation de 60 chansons choisies par le fédéral pour commémorer le 150e anniversaire du Canada il n’y avait aucune chanson en français. Si vous le saviez et que cela vous indiffère, c’est que la société québécoise et sa culture vous importe peu. Vous n’êtes pas la seule personne, malheureusement. C’est vraiment triste. Lors d’un référendum sur la souveraineté, le Canada anglais s’est déplacé pour nous dire qu’il nous aimait et lors du 150e du Canadan, nous n’existions plus.

          il y a 7 mois
  5. Non seulement à l’étranger, mais ici également. Avant d’essayer de comprendre le pourquoi du comment des cultures des nouveaux arrivants, ainsi qu’aux jeunes Québécois et Québécoises, il faudrait leur enseigner qui nous sommes, d’où nous venons, les luttes que nous avons menées afin de conserver notre langue et notre culture, le long chemin parcouru par la société québécoise pour parvenir à vivre dans une société laïque dans laquelle les hommes et les femmes sont égaux.

        il y a 7 mois

Laisser un commentaire